Chargement...

Les domaines de connaissance dans les sciences de l’éducation

Pluridisciplinaires, les sciences de l’éducation concernent l’étude des différents aspects de l’activité éducative dans ses approches méthodologiques et pratiques en faisant appel à différentes disciplines, à savoir la psychologie de l’éducation, la sociologie de l’éducation, la didactique des disciplines et l’anthropologie de l’éducation. Décryptage !

Le point sur la psychologie de l’éducation

La psychologie de l’éducation est une branche de la psychologie dont l’objet d’étude concerne les formes sous lesquelles s’effectue l’apprentissage humain dans les centres éducatifs, la structure et le fonctionnement des activités mentales ainsi que les comportements relatifs à l’opération éducative. Son champ d’études est très large ; il comprend toutes les facettes de l’éducation, qu’il s’agisse des problèmes posés par l’entrée à l’école ou de ceux que soulève la formation continue des adultes. Ses résultats scientifiques permettent de mieux choisir et d’utiliser de façon pertinente les méthodes et les techniques pédagogiques en vue de promouvoir une pédagogie du succès et de limiter les échecs de l’apprentissage.

Quid de la sociologie de l’éducation ?

La sociologie de l’éducation est une branche de la sociologue ayant pour objectif l’étude des processus de socialisation scolaire, des déterminants sociaux des résultats scolaires, des rapports pédagogiques, des caractéristiques des institutions et du personnel éducatif et enfin des relations entre les diplômes et les postes occupés. On considère généralement que Durkheim est le père fondateur de la sociologie française de l’éducation. Selon lui, la sociologie est étroitement liée à l’éducation et l’école est destinée à produire des individus scolarisés, autonomes et adaptés à des conditions sociales données.

L’importance des didactiques de disciplines

On ne peut parler de didactique sans la lier à une discipline d’origine. Les didactiques des disciplines ont pour objet central l’étude des processus de construction de connaissances et de savoir-faire par le moyen de transmission, de reproduction ou de création originale. Pendant longtemps, ce concept n’a été employé que comme adjectif qualificatif, comme dans le Grand Larousse où il apparait encore en tant qu’adjectif qualifiant tout ce qui est propre à l’enseignement. Ce n’est qu’en 1950 que cette expression a commencé à être utilisée pour désigner l’art d’enseigner.

L’anthropologie de l’éducation

On ne peut pas penser l’éducation et la formation sans s’interroger sur le sens et les valeurs qu’on donne à l’existence et à cette formation dans une société bien déterminée. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, le champ de l’anthropologie pédagogique s’est largement développé, notamment en ce qui concerne l’étude de l’éducation en relation avec les sociétés humaines et leur propre vision du monde.